Correspondance entre l'arborscence des codes sources et les fonctions des codes

classic Classic list List threaded Threaded
3 messages Options
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Correspondance entre l'arborscence des codes sources et les fonctions des codes

Alexis.G
Bonjour,

En train d'élaborer une interface entre CityGML et OrbisGIS, nous nous heurtons à l'architecture de l'arborescence des sources du logiciel. Nous essayons actuellement de faire le lien entre la position d'une classe dans cette architecture, et sa fonction dans le logiciel.

Je vais partir ici du principe que je me place sous le répertoire trunk du repository svn disponible sur http://geosysin.iict.ch/irstv-svn/ . En déroulant l'arborescence du dépôt svn, il devient peu à peu possible de classer les sources dans des catégories bien précises. Ainsi, il est évident que les fichiers contenus dans le package org.gdms.driver sont dédiés à la réalisation de pilotes. Cependant, toutes les fonctions isolées dans l'arborescence ne sautent pas aux yeux. Ainsi, les packages sous org.grap.* sont assez mystérieux pour les nouveaux venus. Ma question est donc la suivante :
Pourriez vous nous indiquer une correspondance précise entre les fonctions remplies par les packages, et leurs "groupes"? (Je pars du principe qu'il est possible de classer ces packages en grandes catégories, chose qui est assez visible si on étudie de près l'arborescence des codes.)
Une autre question, qui découle en fait de la précédente, se pose pour nous : de quelle façon sont stockées les données dans orbisGIS, après import des données via le pilote? Y'a-t-il écriture de fichier, les données sont-elles stockées dans des objets possédant une structure adéquate? A ce stade de notre étude, j'arrive à faire la différence entre metadata et data au sein du code. Je suis cependant incapable de mettre en évidence la méthode de stockage utilisée, non seulement pour pouvoir conserver les informations, mais également pour pouvoir effectuer les requêtes à travers le parser sql.

D'autres questions pourraient accompagner ce message, mais elles ne feraient malheureusement que l'obscurcir... De plus, j'espère que nous pourrons, à partir des informations gagner ici, effectuer quelques pas décisifs dans notre compréhension du logiciel.

Je vous remercie par avance pour toutes les infos que vous nous donnerez.
Cordialement,
Alexis Guéganno.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Correspondance entre l'arborscence des codes sources et les fonctions des codes

ebocher
Administrator
Bonjour,


Bonjour,

En train d'élaborer une interface entre CityGML et OrbisGIS, nous nous heurtons à l'architecture de l'arborescence des sources du logiciel. Nous essayons actuellement de faire le lien entre la position d'une classe dans cette architecture, et sa fonction dans le logiciel.

Je vais partir ici du principe que je me place sous le répertoire trunk du repository svn disponible sur http://geosysin.iict.ch/irstv-svn/ . En déroulant l'arborescence du dépôt svn, il devient peu à peu possible de classer les sources dans des catégories bien précises. Ainsi, il est évident que les fichiers contenus dans le package org.gdms.driver sont dédiés à la réalisation de pilotes. Cependant, toutes les fonctions isolées dans l'arborescence ne sautent pas aux yeux. Ainsi, les packages sous org.grap.* sont assez mystérieux pour les nouveaux venus. Ma question est donc la suivante :
Pourriez vous nous indiquer une correspondance précise entre les fonctions remplies par les packages, et leurs "groupes"? (Je pars du principe qu'il est possible de classer ces packages en grandes catégories, chose qui est assez visible si on étudie de près l'arborescence des codes.)

Non. D'une part car comme je vous le disais l'équipe est en cours de restructuration et d'autre part car vous avez déjà les bases nécessaires avec le cours et dans le code pour comprendre que le modèle de données GDMS est un modèle tabulaire relationnel classique. Comme je vous l'ai deja dis le point d'entrée est la datasource (spatialdatasource lorsque celle ci contient de l'information géographique) et les valeurs sont gérées avec un object value qui peut prendre la forme que vous souhaitez. La question qu'il faut vous poser c'est plutot la relation que vous pouvez faire entre une structure tablulaire (ligne, colonne) avec un modele 3D tel que citygml.


Une autre question, qui découle en fait de la précédente, se pose pour nous : de quelle façon sont stockées les données dans orbisGIS, après import des données via le pilote? Y'a-t-il écriture de fichier, les données sont-elles stockées dans des objets possédant une structure adéquate? A ce stade de notre étude, j'arrive à faire la différence entre metadata et data au sein du code.

GDMS accède aux données au besoin pour eviter les charges en mémoire. Il utilise aussi un cache temporaire ou les données sont stockées au format .gdms. Vous avez un driver qui decrit ce format.
 
Je suis cependant incapable de mettre en évidence la méthode de stockage utilisée, non seulement pour pouvoir conserver les informations, mais également pour pouvoir effectuer les requêtes à travers le parser sql.

Les requetes sont réalisées sur l'object datasource et les value.

D'autres questions pourraient accompagner ce message, mais elles ne feraient malheureusement que l'obscurcir... De plus, j'espère que nous pourrons, à partir des informations gagner ici, effectuer quelques pas décisifs dans notre compréhension du logiciel.

 

Erwan.

Ps : merci d'utiliser la liste de diffusion.
 

Je vous remercie par avance pour toutes les infos que vous nous donnerez.
Cordialement,
Alexis Guéganno.


View message @ http://n2.nabble.com/Correspondance-entre-l-arborscence-des-codes-sources-et-les-fonctions-des-codes-tp3996109p3996109.html
To start a new topic under OrbisGIS Developers, email [hidden email]
To unsubscribe from OrbisGIS Developers, click here.




--
Docteur en géographie,
spécialité géomatique
École Centrale de Nantes
Institut de recherche en sciences et techniques de la ville
http://www.irstv.cnrs.fr/
http://geosysin.iict.ch/irstv-trac/wiki
http://r1.bocher.free.fr
http://www.projet-sigle.org
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Correspondance entre l'arborscence des codes sources et les fonctions des codes

ebocher
Administrator

Petit up.

La liste fonctionne bien.

;-).

Le 16 novembre 2009 10:04, ebocher [via OrbisGIS] <[hidden email]> a écrit :
Bonjour,


Bonjour,

En train d'élaborer une interface entre CityGML et OrbisGIS, nous nous heurtons à l'architecture de l'arborescence des sources du logiciel. Nous essayons actuellement de faire le lien entre la position d'une classe dans cette architecture, et sa fonction dans le logiciel.

Je vais partir ici du principe que je me place sous le répertoire trunk du repository svn disponible sur http://geosysin.iict.ch/irstv-svn/ . En déroulant l'arborescence du dépôt svn, il devient peu à peu possible de classer les sources dans des catégories bien précises. Ainsi, il est évident que les fichiers contenus dans le package org.gdms.driver sont dédiés à la réalisation de pilotes. Cependant, toutes les fonctions isolées dans l'arborescence ne sautent pas aux yeux. Ainsi, les packages sous org.grap.* sont assez mystérieux pour les nouveaux venus. Ma question est donc la suivante :
Pourriez vous nous indiquer une correspondance précise entre les fonctions remplies par les packages, et leurs "groupes"? (Je pars du principe qu'il est possible de classer ces packages en grandes catégories, chose qui est assez visible si on étudie de près l'arborescence des codes.)

Non. D'une part car comme je vous le disais l'équipe est en cours de restructuration et d'autre part car vous avez déjà les bases nécessaires avec le cours et dans le code pour comprendre que le modèle de données GDMS est un modèle tabulaire relationnel classique. Comme je vous l'ai deja dis le point d'entrée est la datasource (spatialdatasource lorsque celle ci contient de l'information géographique) et les valeurs sont gérées avec un object value qui peut prendre la forme que vous souhaitez. La question qu'il faut vous poser c'est plutot la relation que vous pouvez faire entre une structure tablulaire (ligne, colonne) avec un modele 3D tel que citygml.


Une autre question, qui découle en fait de la précédente, se pose pour nous : de quelle façon sont stockées les données dans orbisGIS, après import des données via le pilote? Y'a-t-il écriture de fichier, les données sont-elles stockées dans des objets possédant une structure adéquate? A ce stade de notre étude, j'arrive à faire la différence entre metadata et data au sein du code.

GDMS accède aux données au besoin pour eviter les charges en mémoire. Il utilise aussi un cache temporaire ou les données sont stockées au format .gdms. Vous avez un driver qui decrit ce format.
 
Je suis cependant incapable de mettre en évidence la méthode de stockage utilisée, non seulement pour pouvoir conserver les informations, mais également pour pouvoir effectuer les requêtes à travers le parser sql.

Les requetes sont réalisées sur l'object datasource et les value.

D'autres questions pourraient accompagner ce message, mais elles ne feraient malheureusement que l'obscurcir... De plus, j'espère que nous pourrons, à partir des informations gagner ici, effectuer quelques pas décisifs dans notre compréhension du logiciel.

 

Erwan.

Ps : merci d'utiliser la liste de diffusion.
 

Je vous remercie par avance pour toutes les infos que vous nous donnerez.
Cordialement,
Alexis Guéganno.



--
Docteur en géographie,
spécialité géomatique
École Centrale de Nantes
Institut de recherche en sciences et techniques de la ville
http://www.irstv.cnrs.fr/
http://geosysin.iict.ch/irstv-trac/wiki
http://r1.bocher.free.fr
http://www.projet-sigle.org



View message @ http://n2.nabble.com/Correspondance-entre-l-arborscence-des-codes-sources-et-les-fonctions-des-codes-tp3996109p4010947.html
To start a new topic under OrbisGIS Developers, email [hidden email]
To unsubscribe from OrbisGIS Developers, click here.




--
Docteur en géographie,
spécialité géomatique
École Centrale de Nantes
Institut de recherche en sciences et techniques de la ville
http://www.irstv.cnrs.fr/
http://geosysin.iict.ch/irstv-trac/wiki
http://r1.bocher.free.fr
http://www.projet-sigle.org